principes et précautions Des courants d’air à la ventilation

20 septembre, 2015 | pas de commentaire.



principes et précautions Des courants d’air à la ventilation Vents coulis et courants d’air L’aération des logements a longtemps été laissée aux soins des conduits de cheminée et des multiples défauts d’étanchéité des constructions. On ne contrôle alors ni la circulation de l’air, ni les déperditions de chaleur. Une circulation d’air intentionnelle À cette aération «hasardeuse» s’est substituée la ventilation naturelle des pièces (ou des seules pièces de service), à l’aide de grilles d’aération basses et hautes. La circulation de l’air se fait par simple tirage naturel, le moteur étant la différence de température entre l’extérieur et le logement et la différence de pression sous l’action du vent. Ce système est souvent trop efficace en hiver, pas assez en été. Si les grilles sont bouchées, volontairement ou non, il ne fonctionne pas. Mais, bien conçu en fonction des conditions climatiques et des caractéristiques de la maison, il peut l’aérer de façon satisfaisante. L’ère de la mécanisation Dans des logements plus chauffés et plus isolés, un renouvellement insuffisant de l’air engendre des dégâts (humidité, moisissures). La mise en place de systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC) efficaces peut régler ces problèmes. Ces installations assurent une circulation permanente de l’air (balayage) des logements. Avec des entrées d’air adaptées, cette circulation ne dépend pas des conditions climatiques extérieures. Leur fonctionnement repose sur l’équilibre entre une bonne efficacité des équipements (débits extraits suffi- ■ ■ ■ chambre Air neuf Air vicié chambre WC salle de bains cuisine séjour buanderie atelier 11 sants, perfectionnement des entrées d’air) et une sortie de chaleur minimale (limitation des pertes grâce aux entrées d’air hygroréglables, mise au point de la ventiUne VMC bruyante, ce n’est pas normal Vous êtes gêné par le bruit de votre VMC ? Cela ne devrait pas se produire : le système est peut-être mal conçu, certains élé- ments sont encrassés, ou les pales du ventilateur sont tordues. Mais n’oubliez pas que les entrées d’air d’une VMC simpleflux laissent pénétrer les bruits extérieurs, si elles ne sont pas conçues pour l’éviter. L’installation d’entrées d’air acoustiques pallie cet inconvénient. Les grands principes de la ventilation mécanique Les systèmes de ventilation mécanique sont équipés d’un moteur électrique qui actionne un ventilateur. L’air est mis en mouvement et se renouvelle en permanence dans toute la maison. Le respect de quelques principes simples est la condition sine qua non de leur bon fonctionnement, quelle que soit la solution technique retenue. chambre Air neuf Air vicié chambre WC salle de bains cuisine séjour buanderie atelier  L’air frais est pris à l’exté- rieur au niveau d’entrées d’air, situées pas trop près du sol, sur les façades ou les fenêtres des pièces principales (chambre, salon, séjour,…).  L’air suit un circuit logique. Il entre dans la maison au niveau des pièces de vie (séjour et chambres) et est extrait dans les pièces de service, où les dégagements d’humidité et d’odeurs sont les plus importants (cuisine, salle de bain, WC, éventuellement buanderie ou atelier).  L’air vicié est évacué des pièces de service par des bouches d’extraction situées près du plafond.  L’air entre (et sort) librement grâce à la propreté des entrées d’air, des bouches d’extraction et des conduits.  L’air balaie toute la maison grâce à des espaces laissés sous les portes (détalonnage) que l’on veillera à laisser libre, au moment de la pose d’une moquette par exemple. 12 Des petits conseils pour un usage sans histoire de la VMC Ne mélangez pas les airs Votre ventilation ne se fera pas bien si d’autres types de circulation d’air entrent en concurrence avec elle.  L’étanchéité de votre logement doit être la meilleure possible, pour que les circulations d’air se fassent bien telles qu’elles sont prévues et pour limiter les déperditions de chaleur : • veillez à ce que joints et liaisons soient les mieux finis possible ; • munissez votre cheminée d’une trappe de fermeture ; • supprimez les entrées d’air extérieures des pièces de service s’il en existe : une arrivée directe d’air neuf concurrencerait l’aspiration de l’air à renouveler du logement.  Le fonctionnement d’une hotte de cuisine doit être indépendant de la VMC dans la mesure où elle dispose de son propre ventilateur. Elle doit être installée pour fonctionner en recyclage afin de filtrer uniquement les graisses. Quant aux odeurs et à l’humidité, la VMC s’en chargera.  Le tirage d’une cheminée ou d’un insert peut être perturbé par le fonctionnement d’une VMC : si vous installez un insert, prévoyez une entrée d’air obturable indépendante pour celui-ci. Ne perturbez pas les circulations  Veillez à ce qu’il y ait toujours sous vos portes de communication un espace d’environ 20 mm pour permettre à l’air de circuler.  Ne bouchez jamais une entrée d’air ou une bouche d’extraction.  N’éteignez pas votre VMC, elle est conçue pour fonctionner en permanence. Mais sa vitesse est modulable : mettez le débit maximal quand vous faites la cuisine ou quand vous prenez une douche. ■ ■ 13 Ventiler est une nécessité, mais il faut le faire à bon escient et sans dépense superflue d’énergie. Savoir utiliser le système dont on dispose, c’est important. Connaître les solutions techniques disponibles permet également de bien choisir entre les divers systèmes à votre disposition. Un professionnel pourra vous conseiller pour concevoir et dimensionner l’installation qui convient à votre logement. Réglementation (logements postérieurs à 1982) La ventilation est une obligation légale (arrêtés du 24 mars 1982 et du 28 octobre 1983) pour tous les logements posté- rieurs à 1982, collectifs ou individuels. Elle doit satisfaire aux exigences suivantes : l’aération doit être générale et permanente, la circulation d’air doit se faire depuis des entrées d’air situées dans les pièces principales jusqu’à des sorties, dans les pièces de service. Des débits réglementaires sont exigés. La façon la plus sûre de les obtenir est d’installer une VMC. Il est en effet difficile de contrôler les débits d’air renouvelés par ventilation naturelle. des solutions techni